Ah le bonheur au travail, une quête dont on nous parle sans cesse pour les entreprises… Dans notre recherche d’accomplissement professionnel, on perd parfois de vue l’important : notre bonheur. Les entreprises, elles l’ont bien compris : un employé heureux est 30% plus productif que les autres ! Aussi on a vu fleurir les créations de postes de chef happiness officer, les formations de leader positif, les exercices de teambuilding… Et tant mieux, car le bien-être au travail profite à tous ! Mais pour être heureux au travail, il faut aussi un peu compter sur soi-même. Voici 5 clés pour contribuer à son propre bonheur au travail.

Croire en ses capacités

Selon Raj Raghunathan, professeur de marketing et de bonheur, se sentir utile dans ce que l’on fait est une des clés du bonheur au travail. L’important est d’être présent à ce que vous faites, en mobilisant votre créativité, votre intelligence : si la volonté de bien faire est présente, vous gagnerez en satisfaction !

A ne pas négliger non plus, l’importance du sentiment d’appartenance à votre équipe de travail. Être challengé au quotidien, sollicité pour ses compétences permet vraiment de se sentir valorisé. N’hésitez pas à votre tour à partager votre ressenti avec vos collègues et à exprimer votre reconnaissance.

Ecoutez-vous !

Vous arrivez à votre bureau, avec votre to do list de la journée en tête… et vous stressez déjà. Et si vous commenciez par faire ce qui vous est le plus pénible ? Comme le dit l’adage, gardez le meilleur pour la fin, pour réduire la pression des délais et passez moins de temps à penser à ce qui vous mine !

Faites régulièrement des pauses, que ce soit pour bien respirer, vous isoler un instant du bruit alentour (notamment si vous travaillez en open space), bouger votre corps… Ce n’est pas une perte de temps. Au contraire, cela permet d’être plus efficace et plus productif. La méthode Pomodoro par exemple vous invite à travailler 25 minutes intensivement, et à prendre 5 minutes de pause (installez l’appli sur votre téléphone et testez !).

Comprendre que tout dépend de vous

Et si notre bien-être au travail dépendait avant tout de nous ? Laurence Saunder, Vice-Présidente de Consult’in France, explique que tout part du sentiment de se sentir bien dans son boulot, comme on l’a déjà vu : se sentir utile, être reconnu par ses pairs mais aussi sa propre capacité à créer une énergie positive et à identifier sa satisfaction. Savez-vous ce qui vous rend heureux au travail ? Comment faire en sorte d’axer votre travail autour de cela ? Réfléchissez-y !

Pour Ilona Boniwell, pour être heureux au travail, il faut se sentir engagé, impliqué profondément dans ce que l’on fait. Cela crée alors un cercle vertueux d’enthousiasme et de fidélité pour son travail : Bonheur + Engagement = Performance optimale. La clé du bonheur au travail serait-elle donc simplement d’aimer ce que l’on fait ?

Aimer ce que l’on fait et persévérer !

C’est en tout cas ce que propose le coach Philippe Laurent : vous gagnez en motivation si vous aimez ce que vous faîtes. Si ce n’est pas le cas, posez vous la question du sens de ce que vous faites au quotidien, dans votre travail.

Et n’oubliez pas que « La tenacité est la clé du succès » En effet, la psychologue Angela Lee Duckworth « la tenacité » s’apparente à être passionné et à persévérer sur le long terme dans le but d’atteindre son objectif. Selon elle, plus on est ambitieux, plus on est à même de réussir. Il ne nous reste plus qu’à trouver notre passion et nous y consacrer à fond.

Vous l’aurez compris, pour trouver votre équilibre au travail, vous devez comprendre ce qui vous apporte le plus de satisfaction, vous engagez pleinement dans ce que vous faites et faire des pauses ! Et rappelez-vous notre article récent : être heureux est bon pour la santé !